Lot. A Prayssac, le salon de coiffure Sabrina propose un coup de pouce aux étudiants


97
119 shares, 97 points
Sabrina Duhamel, responsable au Salon Sabrina de Prayssac dans le Lot, Clémence en BP Coiffure et Jacques, étudiant à Agen.

Paris, France

Par Rédaction Cahors
Publié le  

Sabrina Duhamel, responsable au Salon Sabrina de Prayssac dans le Lot, Clémence en BP Coiffure et Jacques, étudiant à Agen. (©Actu Lot)

Sabrina Duhamel, responsable du salon de coiffure Sabrina de Prayssac dans le Lot, propose du 15 février au 15 mars 2021 (voire plus tard en fonction des demandes) des prix spéciaux pour les étudiants, un beau coup de pouce ou de ciseau en cette période difficile pour ces jeunes. Rencontre.

Sabrina a repris le salon il y a deux ans

Actu : Pourriez-vous vous présenter ?

Sabrina Duhamel : Je m’appelle Sabrina Duhamel et j’ai 34 ans le mois prochain. J’ai fait mon apprentissage en école privée sur Cahors et 2 ans en BP (brevet professionnel) Coiffure à Castelfranc au salon « Elle et Lui » avec Christine. Après j’ai poursuivi 7 ans chez Franck Provost à Cahors. Il y a 5 ans, je suis arrivée à Prayssac au Salon Corinne Caillau. Corinne détenait deux salons, celui-ci et un autre à Touzac. Elle a décidé de céder Prayssac, donc j’ai saisi cette opportunité pour me mettre à mon compte. J’ai repris le salon en changeant la dénomination avec « Salon Sabrina » il y a 2 ans, exactement en décembre 2018 et Corinne continue à Touzac.

Avez-vous du personnel ?

S. D. : Oui, Clémence, 18 ans, qui est en contrat d’apprentissage pour une durée de 2 ans. Clémence est actuellement en Brevet Professionnel à Cahors à la Chambre des Métiers, elle est présente au salon suivant le programme qui a été établi au départ de son cursus (exemple : une semaine école et 3 semaines au salon ou 2 semaines école – 2 semaines salon).

Mois de stress dû au Covid

Depuis un an, comment vivez-vous la Covid-19 ?

S. D. : Malheureusement, pas d’évolution dans notre travail, celui-ci a stagné au niveau de la clientèle. Maintenant, psychologiquement, je suis bien car il y a moins de stress, il me semble que c’est le fait de se trouver dans un village comme Prayssac. À la campagne, nous avons moins de pression qu’en ville, le loyer est plus modéré, en plus, nous avons la chance d’avoir une « chouette » clientèle, présente et qui nous soutient. Nous avons mis en place tous les moyens de protection concernant cette crise sanitaire inédite pour la clientèle.

À Prayssac, malgré un grand nombre de coiffeurs, vous vous en sortez ?

S. D. : On survit mais il ne faudrait pas un autre confinement.

Une aide pour les étudiants

Malgré tout, vous donnez un coup de pouce aux étudiants !

S. D. : Oui, je voulais faire quelque chose à mon niveau. J’ai mis un message sur notre compte Facebook « Sabrina coiffure Prayssac » pour informer de notre décision d’appliquer des prix spéciaux pour les étudiants : la coupe femme à 20 € (shampooing avec massage, soin, coupe et séchage) et pour toute technique réalisée en salon (couleur mèches balayage) ? 15 % ; et la coupe homme à 10 €, sur présentation d’une carte étudiante.

Suivant les demandes, nous pourrons prolonger cette offre. Les étudiants étant en grande difficulté aujourd’hui, pour Clémence mon apprentie et moi-même, il était important de donner coup de pouce ou plutôt un coup de ciseaux ou rasoir. D’ailleurs en ce moment, nous recevons un étudiant de 20 ans qui réside à Puy-l’Évêque et étudie à Agen. Nous avons déjà plusieurs rendez-vous, ce n’est pas grand-chose mais c’est un geste pour aider les jeunes en cette période difficile.

Pour tous renseignements : Salon Sabrina, situé au 3 bis, avenue du Colonel-Pardes à Prayssac (Lot) au n° tel : 05 65 23 53 04 (face au fleuriste L’Orchidée).

Propos recueillis par BRIGITTE GUIGNEBAULT


Like it? Share with your friends!

97
119 shares, 97 points

0 Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *