Comment Calculer La Rentabilité D’Un Salon De Coiffure?


68
90 shares, 68 points

Pas toujours simple d’assimiler le jargon du monde de l’entreprise. Pour vous aider nous vous avons concocté un petit guide pour que vous compreniez le fonctionnement de votre salon de coiffure. Savoir si un salon de coiffure est rentable Le plus important avec une entreprise, c’est sa rentabilité. Pour la calculer, 3 données sont essentielles : le chiffre d’affaires, le bénéfice et la marge nette. Le chiffre d’affaires représente tous les différents revenus de l’entreprise.

Pour calculer celui de votre salon de coiffure, il faudra donc additionner toutes les ventes de produits, toutes les coupes réalisées, etc. Le bénéfice, c’est ce qu’il reste à votre entreprise après avoir payé toutes les charges, les impôts, la TVA, etc.

Comment Calculer La Rentabilité D’Un Coiffeur ?

À savoir…Un employé très performant coiffe en moyenne 15 clients par jour, sur une moyenne de 20 jours par mois, ce qui représente 300 clients par mois. Généralement, un employé coiffe 10 clients par jour, soit 200 clients par mois. En tant que gérant de salon, vous définissez majoritairement les salaires de vos employés suite à la tarification de vos prestations. Or cette mécanique rend difficile l’atteinte du chiffre d’affaires à réaliser par les employés pour bénéficier des primes.

En France, la fiche moyenne d’un coiffeur est de 26 euros TTC. Si on prend l’exemple d’un coiffeur pratiquant un nombre de prestations moyen, voici le calcul : 26€ TTC*200 = 5 200€ TTC de chiffre d’affaires On enlève la TVA de 20% = 4 160€ HT. Pour un salarié très performant, le chiffre d’affaires est de 26€ TTC*300 = 7800€ TTC, soit 6 240€ HT.

Dans ce cas, on voit que seulement le salarié performant jusqu’à 300 clients par mois obtient une prime de dépassement de 104€ brut (6 240-5200)*10%. 104€ brut correspond à 70€ net, soit 70/20 jours = 3,50€ net de prime par jour ; pour avoir permis au salon de gagné 312€ dans la même journée (6 240/20). ‍C’est pourquoi nous vous conseillons d’établir une politique de qualité et non de quantité, en valorisant vos prestations avec les tarifs conséquents.

Est-Ce Qu’Un Salon De Coiffure Rapporte ?

Un coiffeur s’occupe des soins esthétiques et hygiéniques des cheveux dont la coupe, le brushing et la coloration.

  1. Sa maîtrise technique et sa connaissance en matière de soins capillaires lui permettent notamment de donner des conseils précieux à ses clients dans le domaine de la coiffure.Or pour se lancer dans cet univers, en franchise comme en indépendant, certaines formations sont à suivre obligatoirement.Ouvrir son propre salon de coiffure : le marchéLe secteur de la coiffure rassemble en moyenne chaque année plus de 17 600 apprentis

Avec environ 190 000 actifs, ce domaine représente le second secteur de l’artisanat en France.En réalité, ce marché est dominé à 90% par les indépendants qui ne sont pas rattachés à une enseigne. En détaillant, on constate que ces forces se déclinent en une proportion de 70% d’indépendants, 9,5% de salons sous enseigne, 20,5% de coiffeurs à domicile.Rentabilité : quel est le chiffre d’affaires moyen d’un salon de coiffure ?Les indépendants génèrent en moyenne un chiffre d’affaires de 80 000€.

Les coiffeurs à domicile de leur côté enregistrent en moyenne un volume d’affaires de 30 000€.Pour leur part, les salons sous enseignes représentent à peu près 10% du total des salons en nombre, soit 7 500 entités, alors qu’ils détiennent un tiers du marché en valeur. Chaque salon fait ainsi un chiffre d’affaires compris entre 250 et 300 000€ et emploie 4 à 6 employés.

Quel Est Le Chiffre D’Affaire Moyen D’Un Coiffeur ?

C’est une profession qui se dresse à la seconde place sur le podium des activités artisanales, juste en dessous du secteur de la maçonnerie qui maintient sa première place. En termes de chiffres, qu’est-ce que cela représente ? Le chiffre d’affaire annuel du secteur de la coiffure s’élève à près de 6 milliards d’euros. Rapporté aux 85 700 établissements de coiffure, cela donne un chiffre d’affaires par salon d’environ 70 000 €.

Il est estimé que les bénéfices d’un salon de coiffure représentent environ 20 % de son chiffre d’affaire, ce qui donne un bénéfice qui se situe aux alentours de 14 000 € pour un salon moyen. De ces établissements, ce sont les entreprises qui emploient qui génèrent la plus grande part du chiffre d’affaire du secteur. Environ 79 % du CA annuel est généré par les entreprises qui comptent des salariés. Mais combien de clients participent à ces chiffres ?

Quel Est Le Salaire D’Une Coiffeuse À Son Compte ?

Et d’autres encore déclarent percevoir moins de 500 € par mois – net d’impôt, pour une durée moyenne de 15 h hebdomadaire. Si un coiffeur à domicile travaille 35 h par semaine comme le fait un coiffeur salarié, il pourrait alors facilement dépasser les 1 750 € nets d’impôts sur le revenu, ce qui est largement supérieur au SMIC : 1 188 € pour un contrat de 35 h en 2018. Et même s’il travaille moins, il peut facilement gagner sa vie.

Un salaire fluctuant suivant de nombreux paramètres Source : Reconversion Professionnelle En 2019, la FCGA (Fédération des Centres de Gestion Agréés) a révélé que le métier de coiffeur indépendant offrait un salaire situé entre 586 € brut et 2 062 € brut par mois en France. Ce qui fait un salaire moyen mensuel de 1 205 € brut par mois, toujours supérieur au SMIC. Il peut ainsi être intéressant de se lancer en tant qu’autoentrepreneur en coiffure – coiffeur indépendant.

Quel Chiffre D’Affaire Doit Faire Une Coiffeuse Pour Être Rentable ?

Comment déterminer la rentabilité d’un salon de coiffure ?par Pierre Ecuvillon Publié le 6 février 2023Mis à jour le 26 juin 20233 min. de lectAprès l’ouverture de votre salon de coiffure et la recherche de client·e·s, vous devrez assurer la réussite de votre salon. Vous devez donc être attentif ou attentive à sa rentabilité. Différentes méthodes existent pour la calculer avec précision. Dans ce guide, nous vous présentons les principales données comptables à connaître pour déterminer la rentabilité de votre salon de coiffure.

SommaireLe taux de marge d’un salon de coiffureLe seuil de rentabilité d’un salon de coiffureLa rentabilité d’un salon de coiffure : le récap’Le taux de marge d’un salon de coiffurePour calculer le taux de marge, vous devez préalablement connaître le chiffre d’affaires, les charges et le bénéfice de votre salon de coiffure. Cette donnée se calcule après l’exercice comptable.Le chiffre d’affaires représente l’ensemble des revenus de votre salon de coiffure.

Pour le calculer, vous devez additionner les recettes issues des coupes de cheveux, soins, shampoings, ainsi que celles provenant de la vente de produits.Les charges constituent l’ensemble des dépenses de votre salon de coiffure : Le bénéfice est la différence entre le chiffre d’affaires et les charges.

Quel Est Le Salaire Maximum D’Un Coiffeur ?

Le salaire minimum d’un coiffeur Les revenus minimums de tous les professionnels de la coiffure sont indiqués dans la convention collective nationale (CCN) de la coiffure. Ce document présente l’ensemble des éléments liés au secteur de la coiffure et les salaires en font donc bien évidemment partie. Le fait de définir un salaire minimum pour les coiffeurs permet de les protéger en tant que travailleurs.

Un employeur ne peut pas payer un de ses salariés en dessous du seuil minimum établit par la grille de salaire de la CCN de la coiffure. Chaque année, ces salaires minimums sont recalculés au 1er janvier. Cependant, un employeur peut verser un salaire supérieur à ses salariés, pour cela il n’y a aucune limite.

Au 1er janvier 2021, le revenu le plus bas que peut percevoir un coiffeur professionnel a été établi à 1 554,42 euros bruts par mois pour 35h par semaine soit 151.67 heures par mois. Cela revient à un revenu de 10,25 euros brut de l’heure ce qui correspond au SMIC horaire. Ce montant est celui du premier niveau de la grille de salaire : échelon 1 du niveau 1.

Comment Savoir Si Un Salon Est Rentable ?

Pour calculer la profitabilité des ventes sur un salon professionnel, il faudra soustraire le coût de participation au salon au montant total des ventes. Ex : 15 000 euros de ventes – 12 000 euros de dépenses = 3 000 euros de bénéfice. Par ailleurs, ceux qui participent au salon professionnel avec une équipe commerciale devront calculer la rentabilité de ladite équipe.

Pour ce faire, ils devront diviser le nombre de ventes réalisées, ou le nombre de contacts qualifiés obtenus le cas échéant, par le nombre de commerciaux présents sur le salon. Ex : 10 000 contacts obtenus / 10 commerciaux = 1000 contacts par commercial présent. Calculer la rentabilité d’un salon professionnel est primordial pour mesurer l’efficacité de celui-ci, et maximiser son retour sur investissement pour l’avenir. Il est donc inenvisageable de zapper l’étape du compte de résultat après la participation à un salon.

A propos des Salons de l’Aveyron : Les Salons de l’Aveyron vous proposent de louer une salle modulable dans des espaces fonctionnels de 1 300 m2 pouvant accueillir de 100 à 800 personnes pour vos événement professionnels : séminaires à paris, conférences, congrès et expositions, cocktails, etc.

Comment Calculer Ses Prix En Coiffure ?

Tout d’abord, on veut calculer le coût horaire de son salon de coiffure.Cette première étape consiste à calculer le montant nécessaire pour faire fonctionner son salon pendant une heure. L’équation est la suivante : total = (masse salariale + charges fixes + charges variables) / (nombres d’heures travaillées en salon). Il faut ensuite multiplier le total par 1,2 (ce qui représente les temps de pause).

On a donc : (2500 + 600 + 300) / 150 = 22,7, puis : 22,7 x 1,2 = 27,2.

On a ainsi un coût horaire de 27,2 € avec lequel le salon fonctionne sans déficit ni bénéfice.Fixer le tarif d’un service dans votre salon de coiffurePour une prestation shampoing/coupe qui prendra environ 30 minutes, le coût horaire sera donc de 13,6 € (une demi-heure).On calcule ainsi : coût du temps de la prestation + marges de 20% = total HT 13,6 + 2,7 = 16,3 € HT.

Quel Pourcentage Pourboire Coiffeuse ?

Selon les coiffeuses consultées pour la rédaction de cet article, il faut considérer laisser au moins 15 % ou encore mieux, 20 % pour un bon service en salon de coiffure. À titre d’exemple, on laissera entre 15 $ et 20 $ pour une facture qui s’élève à 100 $. Faites cependant attention de calculer le pourboire que vous laissez sur le montant du service reçu et non sur le total d’une facture qui incluerait des produits achetés après votre rendez-vous beauté.

On vous conseille de prendre le temps de calculer le tout avec la calculatrice de votre cellulaire avant de régler la facture. Il n’y a rien de gênant à prendre quelques quelques secondes additionnelles pour faire certain de ne pas choquer votre coiffeur·euse. Il·elle vous en sera certainement très reconnaissant·e!

Quel Est Le Salaire D’Un Coiffeur Par Mois ?

Plus l’ancienneté est importante, plus la prime l’est aussi. Pour 5 ans d’ancienneté, la prime s’élève à environ 26 euros par mois, contre 80 euros par mois après 15 ans d’ancienneté. Des pourboires fréquents Comme dans beaucoup de métiers de vente de services, les coiffeurs professionnels reçoivent des pourboires de la part des clients. Ces revenus extras peuvent représenter jusqu’à 10 % du revenu d’un travailleur.

Enfin, selon la zone géographique, le salon et son affluence, un employeur peut solliciter ses salariés à effectuer des heures supplémentaires. Il s’agit des heures de travail qui dépassent le volume horaire qui est stipulé dans leur contrat. Dans ce cas, les professionnels sont payés à un taux plus élevé. Cela peut alors représenter un complément de salaire assez intéressant. En définitive, le salaire moyen d’un ou d’une professionnelle de la coiffure se situe plutôt aux alentours de 1 800 euros brut par mois.

Néanmoins sa rémunération peut aussi dépendre d’autre facteur comme son statut : indépendant ou salarié, ou encore son mode de travail : en institut ou à domicile. Pour en savoir plus sur le métier de coiffeur, découvrez aussi :

Qu’Est-Ce Qu’Une Coiffeuse Confirmée ?

Dans les métiers de la coiffure, le salaire est régi par la convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006.

Il est basé sur quatre critères permettant de définir l’échelon et le niveau : qualification, compétences, tâches, autonomie et responsabilité.Salaire minimal garanti applicable en entreprise1) Niveau 1Echelon 1 (coiffeuse débutante) : salariée ayant suivi la formation CAP coiffure sans l’obtenir ou titulaire d’un diplôme hors coiffure mais ayant suivi au minimum un module coiffure durant un an : 1 420€.Echelon 2 (coiffeuse) : titulaire du CAP coiffure ou d’un diplôme de niveau V hors coiffure et ayant suivi un module coiffure de 12 mois ainsi qu’un module coiffure de 6 mois : 1 435€.Echelon 3 (coiffeuse confirmée) : titulaire du CAP coiffure ou d’une mention complémentaire ou d’un diplôme de niveau V hors coiffure et ayant suivi un module coiffure de 12 mois + 1 de 6 mois ou titulaire d’un diplôme coiffure de niveau V + module de 6 mois : 1 450€.2) Niveau 2Echelon 1 (coiffeuse qualifiée ou technicienne) : titulaire du CAP ou du BP coiffure ou d’un diplôme niveau IV + module coiffure de 12 mois + module coiffure de 6 mois ou titulaire d’un diplôme coiffure de niveau V ou IV + module coiffure de 6 mois : 1 470 à 1 500€.Echelon 2 (coiffeuse hautement qualifiée ou technicienne qualifiée) : titulaire du CAP ou du BP ou d’un diplôme de niveau IV + 2 modules coiffure de 12 mois ou d’un diplôme de niveau V ou IV + module de 12 mois : 1 590€.Echelon 3 (coiffeuse très hautement qualifiée ou assistante manager ou technicienne hautement qualifiée) : titulaire du CAP ou du BP ou d’un diplôme de niveau III + 2 modules coiffure de 12 mois ou du CQP « responsable de salon de coiffure » ou du BM ou d’un diplôme de niveau V ou IV + module coiffure de 12 mois : 1 720€.3) Niveau 3Echelon 1 (manager débutante) : titulaire du CAP ou du BP ou d’un niveau II + 2 modules coiffure de 12 mois ou du CQP « responsable de salon de coiffure » ou du BM : 1 870€.Echelon 2 (manager confirmée) : titulaire du CAP ou du BP ou du CQP « responsable de salon de coiffure » ou du BM ou d’un diplôme de niveau III + expérience de 2 ans minimum dans un poste de management : 2 248€.Echelon 2 (animatrice débutante) : titulaire du CAP et/ou BP et du CQP « responsable de salon de coiffure » ou du BM + 1 an minimum d’expérience dans un poste de management : 2 248€.Echelon 3 (manager hautement qualifiée ou animatrice de réseau confirmée) : identique à l’échelon 2 ou titulaire d’un diplôme de niveau 3 + expérience d’au moins 3 ans dans un poste de management et/ou d’animation de points de vente : 2 825 à 2 870€Il arrive que les employées d’un salon de coiffure touchent un intéressement au chiffre d’affaire.

Quel Salaire Avec Un Bp Coiffure ?

Mais s’il est titulaire du BP Coiffure et qu’il atteint un poste de manager (niveau 3 échelon 1), son salaire peut démarrer à un peu plus de 1 950 euros brut. Après plusieurs années d’expérience, il peut atteindre le grade de manager confirmé (échelon 2) voire hautement qualifié (échelon 3) et ainsi percevoir une rémunération allant d’environ 2 300 euros à 3 000 euros brut. En tant que manager, le coiffeur a également droit à des primes d’intéressement et d’ancienneté.

Si le coiffeur dirige plusieurs salons, l’intitulé de son poste passe à animateur de réseau. Là aussi, en fonction de son expérience, son salaire peut varier entre 2 800 euros et 3 000 euros brut environ. S’il est associé au sein d’une entreprise familiale ou unipersonnelle, son salaire augmente d’une part du chiffre d’affaires. En savoir plus :

Quels Sont Les Risques Du Métier De Coiffeur ?

  1. Les métiers du secteur de la coiffure exposent les salariés à des risques professionnels de diverses natures : mal de dos, douleurs aux membres supérieurs, allergies, chutes, stress… Voici des ressources pour mieux comprendre ces risques, mieux les prévenir et réaliser votre document unique d’évaluation.

Quel Est Le Salaire D’Un Bp Coiffure ?

Le BP coiffure Le titulaire du BP coiffure est un professionnel hautement qualifié qui exerce son activité comme employeur ou salarié dans les salons ou entreprises de coifure, dans les entreprises de production et distribution de produits capillaires, dans les établissements sanitaires et sociaux, etc… Il peut occuper des postes de chef d’entreprise, directeur technique, “manager”, chef de bac, coiffeur, animateur ou responsable technique, conseiller professionnel.

La loi du 5 juillet 1996 portant réglementation des conditions d’accès à la profession de coiffeur, il peut exercer le contrôle effectif et permanent de toute entreprise ou établissement de coiffure.


Like it? Share with your friends!

68
90 shares, 68 points

0 Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *